Le dopage légal, lié à l'alimentation

Comment se "doper" légalement ?

 Les aliments sont les premiers agents dopants: voir la rubrique alimentation.

Quelques conseils

 

  • Manger des pommes pour lutter contre le stress mental: manger des fruits riches en substance stimulantes du système immunitaire.                                                           NB: dose efficace de pomme: 100 par jour ..
  • Une solution plus abordable: renifler de la menthe. Son odeur accroît la force musculaire et la poussée des jambes, par exemple en sprint. Petit bémol: il faut sentir l'odeur durant toute la course ..

C'est pourtant moins nocif que le tabac à chiquer (pour améliorer la concentration) ou les compléments alimentaires à la base de protéines, vitamines, minéraux et plantes.

Les anti-oxydants: L'effet de ces substance n'est pas vraiment démontré. Rien ne prouve qu'elles améliorent les performances, et en excès, elles pourraient même perturber le rendement musculaire. Des études ont conclues que la vitamine E peut augmenter le risque de maladie cardiaque et de cancer de poumon chez le fumeur. Mais la vitamine C a bien un effet coup de fouet sur les neurones.

L'aspirine: Elle fluidifie le sang et favorise le transport d'oxygène vers le muscle, facilitant ainsi l'effort intense. De plus, elle accentue la sudation, aidant à évacuer la chaleur lors d'un effort prolongé. Associée à la caféine, elle accentue l'effet stimulant en freinant son élimination rénale. Mais l'abus de cet anti-inflammatoire peut être nocif

 La caféine: Son effet excitant repousse provisoirement la fatigue. Elle est consommée en boisson ou en médicament pour améliorer le temps de réaction, réduire l'accumulation d'acide lactique et augmenter la force de contraction musculaire. Attention aux insomnies en cas d'abus aux mots de tête en cas d'arrêt brutal.

La créatine: Apportée par l'alimentation (viande et poissons) ou synthétisée par le foie, le pancréas et les reins, elle fournit l'énergie aux muscles au tout début d'un sprint mais s'épuise vite. En complément alimentaire, elle boosterait la performance. Aucune étude sur ses effets à long terme n'a été menée. Sa vente est interdite en France.

Le DHEA: Ce précurseur de la testostérone aurait un effet anabolisant, c'est-à-dire contribuerait au renforcement de la masse musculaire. Cependant il est certifié qu'elle augmente le risque de cancer hormono-dépendant.

Le ginseng: C'est une plante originaire d'Asie du Nord-Est, dont sa racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Les extraits de racines dopent l'immunité, diminuent la fatigue et douleurs musculaires et accroissent la résistance à l'effort. Mais attention: associé au café, le ginseng élève la tension. De plus, son effet étant cumulatif, il ne fait pas en prendre en continu, pas plus de 4 jours sur 7, 3 semaines par mois et 2 mois maximum.

Un autre exemple: Les soins médicaux

  • Si des patients sont convaincus de l'efficacité d'un médicament, un placebo suffit parfois pour obtenir les résultats thérapeutiques estompés. Les sportifs également ne sont pas immunisés contre les effets de ces pseudo-préparations. Elles peuvent être utilisées pour des compétitions quand l'entraîneur souhaite augmenter la performance de son protégé en toute légalité.
  • La chiropratique: depuis très longtemps déjà les sportifs de haut niveau et les équipes sportives font appel au chiropraticiens pour améliorer leurs performances physiques, leur endurance, leurs capacités de coordination,  et une meilleure récupération après les blessures. C'est une profession de santé naturelle qui se consacre à la restauration et au maintien de la santé. C'est une approche naturelle basée sur la relation entre l'appareil locomoteur (articulations et muscles) et le système nerveux et les incidences que cela peut avoir sur l'état de santé en général. La Chiropratique est fondée sur le fait scientifique suivant : le cerveau et le système nerveux contrôlent le fonctionnement de chaque cellule, tissu, organe et système de l'organisme.
  • L'électrostimulation:Le principe de l’électrostimulation est de stimuler les fibres nerveuses entourant les muscles par des impulsions électriques appliquées à la surface de la peau au moyen d’électrodes. Cette stimulation provoque la contraction des muscles exactement comme le ferait le cerveau par le biais des nerfs lors d’une contraction volontaire. L'excitation est produite au moyen d'impulsions électriques brèves et contrôlées de manière à garantir une efficacité, une sécurité et un confort d'utilisation optimum. L'électrostimulation est reconnu comme étant une méthode complémentaire intéressante et non négligeable pour les sportifs de haut niveau. Elle aide à l'amélioration des performances physiques en renforçant le muscle, en développant ses qualités de force et d'endurance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 votes. Moyenne 2.64 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site